Partagez|
MessageSujet: Taylor Evans ~ Lieutenant recruteur ~ Londres [FINIE] Ven 30 Déc - 1:06
Admin
Taylor Evans
ft. Mila Kunis

Âge : 33 ans
Statut sanguin : Sang Pur et j'en suis plus que fière, moi !
Situation conjugale : Les hommes je les drague le soir, les dévore la nuit et les jette au matin. Et le reste du temps je profite de ma si parfaite liberté. Et si je devais un jour abandonner mon coeur à quelqu'un alors ce serait à une femme. Mais ce n'est pas encore demain la veille !
Métier/études : lieutenant recruteur de la Résistance à Londres
Entité abritée : aucune
Pouvoir(s) : Métamorphomage
Arme(s) : trop pour que j'en fasse l'inventaire
Aptitude(s) spéciale(s) : Il paraît que je n'ai pas mon pareil pour faire parler un prisonnier. Quoi ? Ca dérange quelqu'un que j'aime torturer et dépecer les rats de moldus ? Moi, non, ça me fait même jouir !
Signes distinctifs : aucun
Caractère

Allumeuse ascendant nymphomane avérée et assumée je ne couche avec les hommes que pour mieux leur cracher mon mépris à la gueule. Je préfère les femmes ~ Cynique ~ Sadique mais est-ce ma faute si je suis génétiquement programmée pour tuer ? ~ Grossière et Vulgaire  ~ Violente ~ Excessive en tout ~ Loyale... à Damien et nos hommes quant à tous les autres... qu'ils crèvent ! ~  Moqueuse ~ Hautaine & plus snob que moi tu meurs ~ Stratège ~ Courageuse ~ Insoumise ~ Asociale notoire et plus je regarde le monde plus je le deviens ~ Un brin machiste voir même carrément misanthrope ~ Ardente partisane  de la pureté du sang ~ Je me contrefous éperdument de ce que les autres, en dehors de mon réseau, peuvent bien penser de moi ~ Franche au point d'en être blessante et c'est très bien ainsi ~

La Guerre & Moi

Je ne comprends pas pourquoi les gens passent leur temps à se lamenter de voir notre monde sombrer dans cette, si parfaite, guerre. Moi, je l'adore cette si jolie garce ! D'une part car je ne peux nier qu'elle me donne la plus parfaite des excuses pour laisser, enfin, libre cours à ma violence naturelle. Et, surtout, parce qu'elle est aussi cette chance inespérée de voir les sorciers réaliser une bonne fois pour toutes à quel point les Moldus ne sont que des parasites ! Des êtres si inférieurs qui ne méritent que de crever la gueule ouverte dans le caniveau ! Et dire qu'Hermione Granger, cette saloperie de Sang de Bourbe, prônait l'ouverture et le métissage … Connasse ! On a vu ce qu'elle est devenue cette prétendue héroïne de guerre libératrice du monde sorcier... une putain à la solde de l'Ordre, voilà la façon dont elle a finit sa vie ! Alors que jamais son âme ne repose en paix et que tous les crétins qui ont eu la sottise de croire en ses idées flambent à jamais dans les brasiers des neuf cercles de l'Enfer ! Pour moi Lord Voldemort avait raison : seuls les sorciers sont dignes de fouler le sol de cette petite planète toute bleue. Et j'espère de toutes mes forces que cette guerre permettra de mener à bien ce projet auquel il dut renoncer. Je vous l'avais bien dit que je l'adorais moi cette guerre ! Nous étions faites pour nous rencontrer et, même, nous entendre. Pour le malheur de bien des gens... Encore mieux tiens !


Mon Histoire


Mon histoire je ne la raconte normalement à personne. Et hormis Damien et Romy nulle ne la connaît ni même ne la soupçonne. Mais pour eux qui sont désormais ma famille, et les seuls êtres au monde à réellement m'importer, je n'ai jamais eu et n'aurais jamais le moindre secret. Et ils savent. Que je fus cette enfant qui naquit dans la plus vétuste des ruches londoniennes. Ce bébé innocent que l'on arracha à ses parents sorciers juste avant que de les envoyer flamber sur la place de grève locale. Que je grandis en étant devenue cette esclave à qui l'on épargna pas la plus petite, et souvent la plus grande, des humiliations. J'ai récuré  leurs parquets, lavé leur linge, fait leur tambouille et servi aussi bien de défouloir que de jouet sexuel quand l'envie en prenait à ces si nombreux maîtres qui furent les miens. Et si Damien et ses hommes ne m'avaient pas sauvée in extremis il y a environ dix ans de cela, j'aurais sûrement finie crucifiée et cramée pour avoir assassiner ce porc qui avait osé me mettre enceinte ! Mais si vous vous attendez à me voir les petites choses fragiles et traumatisées, vous vous plantez ! Mon histoire et ce qu'elle me valut comme châtiments et enfers j'en suis presque aussi fière que de ce sang pur qui est le mien ! Ils sont ce qui me définissent. Ils sont les raisons pour lesquelles je me battrais jusqu'à mon dernier souffle. Et ils ne seront jamais des putains de faiblesses de merde mais mes plus grandes forces !

Lorsque Damien et ses tous premiers hommes me libérèrent je n'étais pas prête, pas encore mûre pour les rejoindre. Et il le comprit, me laissant libre de partir et me promettant que le jour où je serais prête alors j'aurais ma place auprès de lui. Je suis loin d'être sentimentale ou naïve mais j'appréciais son attitude et, je le lui promis sincèrement, je reviendrais. Et c'est ce que je fis. Mais pas sans avoir bourlingué sur tous les océans et chacun des continents. Je dévorais la vie pour mieux l'éprouver moi qui n'avait jusque là connu que les fers de l'esclavage. Je me confrontais à toutes ces beautés que seule la guerre peut faire naître. Je m'en repus jusqu'à comprendre que là était non pas ma destinée mais simplement ma nature. J'étais faite pour combattre. Pour tuer plus encore... Et alors commença le plus meurtrier et sanglant des pélerinages. Descendant dans les pires des bas-fonds, me vautrant avec délice dans la lie de l'Humanité, je tissais avec patience et méticulosité mon réseau. Des criminels, des descendants de Mangemorts désireux tout comme moi d'en découdre et de dépecer les Moldus,  les pires des mercenaires... Voilà ceux qui m'entouraient quand, enfin, je revins à Londres et rejoignit Damien.

Mais l'homme que j'avais connu et que je retrouvais il y a de cela cinq ans n'avaient rien à voir. La douce lumière de mon ami s'était éteinte le jour où on lui avait tué sa femme. Romy était morte... et mon cœur de pierre en saigna lui aussi. Avant que de si bien se mettre à l'unisson furibond de celui qui me bombarda quasi immédiatement lieutenant dans son armée. Aujourd'hui, et ensemble, nous ravageons Londres de nos attaques aussi précises que meurtrières. Les dommages collatéraux sont nombreux, nos méthodes aussi expéditives et sadiques que possible et alors ? Seuls les résultats comptent ! Et si Paris et son réseau de merde n'est pas content qu'il aille donc se faire foutre par derrière ! Ils l'ouvrent eux dont le leader soit-disant charismatique d'Adrien s'est montré si minable qu'il est passé à l'ennemi ? Quelle bonne blague ! Damien et moi n'avons de comptes à rendre à personne et puis le réseau italien de Roméo représente une alternative bien plus intéressante, non ?  Pas besoin des bouffeurs de cuisses de grenouilles ! Damien tempère, semble flairer les embrouilles et j'ai suffisamment confiance en lui pour ne pas poser de questions inutiles et le suivre aveuglément. Surtout que mon ami abrite désormais en lui une Entité. Et, ça, ça change bien des choses ! Notre armée est déjà puissante mais avec un tel truc à nos côtés qui peut encore douter de nos chances de l'emporter ? Pas moi !

La guerre, j'entends bien la gagner ! Et, ensuite, convaincre Damien de me suivre dans mon envie d'instaurer le plus sorcier des ordres. Remplacer une dictature par une autre ? Oui. Sauf que cette fois c'est nous qui régnerons et, ça, ça fait toute la différence !

avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 11/08/2016
Localisation : Rome
Le Nouvel Ordre
Voir le profil de l'utilisateur http://chouchounettetest.forumactif.org
Le Nouvel Ordre
MessageSujet: Re: Taylor Evans ~ Lieutenant recruteur ~ Londres [FINIE] Ven 30 Déc - 1:07
Admin
Mes Amis, Amours, Emmerdes...

Damien Mayfair



Il est le premier, et même le seul, à m'avoir jamais réellement laissée libre. Pas seulement parce qu'il me permit de réchapper aux flammes du bûcher auquel j'étais si bien promise mais parce que, contrairement à tous les autres, Damien n'a jamais cherché à obtenir de moi quoique ce soit. Il aurait pu me convaincre de les rejoindre, ses hommes et lui mais il me laissa l'opportunité de décider si je le désirais ou non. Il aurait pu se comporter comme tous ces porcs  de mâles si fiers de leurs minables services trois pièces et tenter de me mettre dans son lit, il n'a jamais eu la moindre velléité de ce genre envers moi. Et quand bien même je sais qu'il ne partage pas mes opinions extrémistes aux relents de néo mangemort jamais il ne tenta de m'y faire renoncer. Il me respecte et c'est pour cela que, non seulement je le lui rends bien, mais je lui demeurerais loyale jusqu'à la tombe s'il le fallait ! Mettre ma fureur sadique à son service... Renoncer à un peu de mon indépendance... Voilà un choix que j'ai fait librement et que je ne regrette pas. Des trois réseaux de Résistance nous sommes peut-être les plus violents, rien qu'un ramassis de criminels mais nous n'en demeurons pas moins les plus efficaces aussi. Parce que les hommes que Damien me laisse le soin de recruter sont à notre image : sans la moindre limite ! Et c'est ce dont Damien a besoin : d'une armée d'hommes prêts à crever pour sa cause. Pour l'instant il s'agit de détruire l'Ordre. Une fois cela fait j'entends bien amener mon unique ami à voir plus grand encore. C'est dans le sang de Damien ! Il est fait pour régner ! Et, moi, j'entends bien l'y aider.  



Romy Mayfair/ Gaëlle de Habsbourg




Lorsque je recouvrais ma liberté il fallut à mon corps bien des semaines pour se rétablir. Et pendant chacun de ces jours, Romy fut celle qui me veilla. Sans jamais renoncer à me prodiguer ses plus attentionnés soins, sans jamais dormir plus que quelques minutes ici et là. Et plus je tentais de lui opposer ma sauvagerie et mon indifférence plus Romy redoublait d'attentions et de douceurs... si bien que, oui, je finis par plier devant celle que Damien avait décidément eu raison de  prendre pour femme. Je n'ai jamais cru ni  en l'amour ni même en la notion de couple mais lorsque je les voyais, eux, je  me surprenais presque à y croire. Parce  qu'entre eux il n'y avait pas de mièvrerie dégoulinante et à gerber. Parce que Romy était, et sera toujours pour moi, le parfait exemple d'une femme qui a su allier fureur et douceur, tendresse et haine, passion et rébellion. Alors, oui, elle et moi sommes devenues proches. Des amies... non, des sœurs ! Et quand j'appris sa  mort en revenant je jurais d'aider Damien à la venger ! Mais ça c'était avant. Avant que nous ne découvrions qu'elle n'est peut-être pas morte mais tombée aux griffes de l'Ordre dont elle serait devenue l'esclave. Son nom a changé... son mari aussi visiblement. Mais je sais que jamais la Romy que j'aimais n'aurais pu trahir Damien... jamais ! Quelque chose s'est forcément passé ! Et je découvrirais quoi. Quand, évidemment, nous l'aurons récupérée. Ensuite je prendrais soin de ma sœur. Tout comme, bien des années plus tôt, elle prit soin de moi.  




Jared O'Connelly




Si Damien nous fait confiance à l'un et à l'autre je sais que Caleb vit très mal le fait de se retrouver l'égal d'une femme... encore plus d'une femme totalement hermétique à ce charme qu'il semble penser irrésistible ! L'égo aussi mal placé que surdimensionné peut-être ? Pas grave, je vais le soigner moi le coco ! Entre Caleb et moi les chamailleries vont bon train et c'est vrai que si, sur le terrain, nous formons la plus implacable des équipes, dans le domaine privé nous ressemblons beaucoup plus à des gosses mal élevés qui n'aiment rien de plus qu'à se chercher des poux et se jouer les pires des tours. Mais, au fond, c'est parce que nous nous aimons bien. Il nous fallait juste un peu de temps pour parvenir à nous apprivoiser et rien de très étonnant à cela pour deux bêtes sauvages telles que nous ! En fait je crois que c'est cela que j'apprécie le plus chez Caleb : sa sauvagerie pure ! Celle qu'il n'a pas son pareil pour enrober de la plus perfide des ruses... au contraire de moi qui me plaît toujours tant à l'afficher... j'admets que sur ce point là il se montre sans doutes bien plus malin que moi. Caleb est un seigneur de la cruauté en costard qui vous sourira toujours avant que de vous jeter le plus impardonnable et mortel des sortilèges dès que vous commettrez l'erreur de lui tourner le dos ! Il est pas adorable mon monstrueux ami ? Si, bien sûr que si il l'est ! Enfin... à un détail près mais de taille : une espèce de bimbo blondasse qui semble bien trop l'intéresser... N'importe quoi ! Qu'il la saute, ça je comprendrais car moi aussi je la sauterais bien la Barbie, mais de là à en tomber amoureux faut pas déconner !



Nina Mayfair




Lorsque je revins à Londres bien des choses avaient changées. Nombre me déplaisaient mais aucune ne me dégoûta plus que de trouver Nina assise à la droite de Damien. C'était ma place ! Je la méritais, pas elle ! Nina est rusée, sans doutes même bien trop. Et, au combat, je ne peux nier qu'elle m'a vraiment surprise... tant que je me demande encore comment  celle qui se prétend simple enseignante a pu assimiler toutes ces techniques si propres aux miliciens ! Elle ment, j'en suis persuadée ! Et si j'allais au bout de mon raisonnement alors j'en viendrais même à penser qu'elle est  une putain de taupe envoyée par l'Ordre... C'est aussi visiblement ce que pense Damien qui, ô joie, n'est pas plus dupe que moi du jeu de sa cousine. Mais, et puisque mon meilleur ami le dit je ferais l'effort de le croire, Damien semble persuadé que cette petite dinde pourrait bien se révéler être une chance que nous n'attendions pas. La fourmi couche avec Neil Corrigan ? Connerie monumentale mais cela fait d'elle un pion des plus intéressants ! Elle couche aussi avec Seth O'Connelly ? Mais c'est que la jolie putain commencerait presque à me plaire dites moi ! Et cela lui fait un autre point faible sur lequel appuyer si besoin était. Enfin il semblerait qu'elle abrite en elle une Entité ? Damien avait raison : sa cousine est pleine de surprises et ouvre bien des opportunités ! Alors, usant du moindre de mes piquants charmes et de ma plus parfaite hypocrisie je m'échine à devenir la meilleur amie de Nina. Si elle est maline alors elle me laissera la convaincre de nous prêter réellement allégeance. Si elle se révélait aussi conne que je le pense alors je me ferais le plaisir de la découper en tous petits cubes de viande que je donnerais à manger à mes toutous d'amour. Quoi ? J'ai la permission de Damien alors la ferme !  



Adrien de Habsbourg




Adrien, Adrien, Adrien...  On peut dire que le monsieur possède un don aussi inné qu'impressionnant pour se faire les pires des ennemis ! Et c'est d'autant plus admirable quand, comme dans notre cas à Damien et moi, il le fait de ceux qui auraient pu être ses plus précieux alliés ! Mais Adrien est de ces hommes qui laissent des préceptes moraux éculés dicter leur si rigide et mesquine petite vie. Monsieur réprouvait nos méthodes. Monsieur méprisait notre engagement pourtant sans failles mais bien trop teinté de haine raciste selon lui. Parce que Monsieur pense peut-être que nos ennemis ne le sont pas, eux, haineux et racistes ?! Je n'ai jamais aimé Adrien et je ne m'en suis jamais cachée. Encore moins devant lui ! Et aujourd'hui que le grand monsieur résistance s'est si bien fait raflé et retourné je ne boude pas mon plaisir de voir les plus fidèles de ses hommes jurer sa perte et réclamer sa tête ! Enfin... je m'en réjouirais si Damien, toujours très perspicace, ne flairait l'anguille sous la roche. Mon meilleur ami doute de la si subite rédemption de son cousin. Et il soupçonne Adrien de s'être infiltré sans, évidemment, avoir eu la courtoisie de nous prévenir. Ah oui ? Nous ne sommes pas assez bien pour Monsieur ? Alors que Monsieur Adrien aille donc se faire foutre avec ses nouveaux petits copains de l'Ordre ! En plus, de vous à moi... Si jamais je venais, par hasard bien sur, à tomber sur Adrien le converti... Et si je venais, par pure légitime défense évidemment, à lui décocher le plus impardonnable des sortilèges... Qui pourrait m'en blâmer ? Adrien est un traître, non ? Un double même puisqu'il a osé poser ses sales pattes sur la femme de Damien ! Pour ça aussi je veux qu'il paye ! Qu'il crève ! Car infiltré ou pas Adrien est un boulet dont la Résistance peut très bien se passer, non ?  



Roméo Rookwood




Quand j'appris qu'il était comme un frère pour Adrien, je décidais que je ne l'aimerais pas. Quand je le vis, prince bien trop charmant des nuits romaines, se pavaner dans son club je me dis que, non, je ne l'aimerais jamais. Et ce fut d'ailleurs le cas. Jusqu'à ce que les soldats en nous ne finissent par se trouver lors d'une mission où je lui fus envoyée en renfort. Je m'attendais à trouver un combattant moyen, je découvris un général qui savait, presque aussi bien que Damien, mener ses hommes à la victoire. Et, ça, je respecte. Tout comme j'apprécie qu'il m'ait toujours épargnée ce grand numéro de charme que je devine être le sien et qui ne lui aurait rapporté que quelques côtés et dents fracassées. En fait, pour être franche pour une fois, je reconnais m'être trompée sur Roméo. Je le prenais pour un paon instable ? Il est un guerrier, un vrai. Je le prenais pour un ridicule et minable dragueur ? Je découvre un homme prêt à foutre le feu au monde entier si cela lui permettait de récupérer cette femme et cet enfant qui sont les siens et qui lui manquent tant. Oui, Roméo est un homme de valeur et il a su gagner mon respect. Au point que j'oeuvre désormais à ce que notre si récente et encore bien fragile alliance se renforce. Nos réseaux usent peut-être de méthodes différentes mais ils sont habités par la même fureur et la même rage d'en finir avec l'Ordre. Et puisque depuis les événements de Paris lui aussi semble fâché avec les remplaçants d'Adrien nous devrions pouvoir nous entendre encore mieux, non ? Je suis prête à proposer mon soutien et celui de tous mes hommes à Roméo. A lui de voir s'il parvient à se montrer plus malin que son imbécile de cousin en acceptant cette bien généreuse offre... Je ne la ferais qu'une fois !



Astrid Granger




Lorsque je pense à elle c'est toujours pour lui infliger les pires des tortures... Ah qu'il me serait jouissif de voir sa sale face de rat se crisper, d'entendre ses hurlements d'agonie s'élever dans les airs pendant que je prendrais mon pied à la découper en petits cubes ! Je déteste bien des gens mais Astrid, elle, je la hais de toutes mes tripes ! Cette gamine imbuvable règne sur l'Ordre de Londres ? Putain... Mais je parie que si on lui presse du nez à cette folle il lui en sort encore du lait ! En tous cas, et c'est bien là la seule qualité que je reconnais à cette pute, Hermione doit se retourner dans sa tombe devant les actes immondes de sa descendante ! Génie des sciences, cette morveuse ? Il paraît et franchement cela n'a rien de rassurant ! Son père c'était qui à elle ? Le descendant du Dr Frankenstein ?! Tout ce que je sais c'est que cette grue hautaine, depuis qu'elle a pris le pouvoir n'a de cesse de multiplier les rafles secrètes, de conditionner plus que les exécutions ces sorciers qui se retournent alors contre nous... Et si j'en juge par les aptitudes pour le moins hors normes de ces nouveaux soldats Astrid a du les doper à bien pire encore que des stéroïdes ! Et je ne parle même pas de ces expériences qu'elle mènerait en secret et où la connasse se prendrait pour rien de moins que Dieu ! J'ai dit qu'elle descendait de Frankenstein ? En fait ce serait plus la fille cachée de Mengelé ! Lorsque je la tuerais cela sera jour de fête ! Mais comme il ne faut pas séparer une mère de sa progéniture je m'occuperais en tout premier lieu de son immonde mouflet. Quoi c'est un enfant ? Et alors ? Vous imaginez ce qu'il pourrait donner en grandissant celui-là ? Moi je préfère même pas y songer ! Donc à la fosse commune le gosse ! Ou dans l'écuelle de mes toutous d'amour ? C'est tendre un bébé...




Roxanne Granger




"Dans l'infâme famille Granger je demande la vieille pétasse... Cette femme à l'élégance si parfaite et à la beauté toujours aussi éclatante est l'une des figures de proue de l'Ordre. Connue, reconnue et acclamée pour ses travaux sur l'exorcisme, Roxanne est de ces êtres influents qui comptent. Elle est aussi de ces êtres bien trop rusés et discrets pour que je ne m'en méfie pas comme de la peste ! Et puis quand on a laissé sortir d'entre ses cuisses une immondice comme Astrid on mérite, rien que pour cela, la mort la plus lente et la plus douloureuse qui soit ! J'oubliais la cerise à l'arsenic de ce bien indigeste gâteau : madame est la nouvelle poupée de Monsieur Repentance Adrien ? Dégueulasse et à gerber ! On les cramera ensemble ça me soulagera peut-être ? Parce que ma haine de Roxanne est bien plus personnelle que je ne le laisse supposer. Entre cette cougar et moi le contentieux remonte à ces temps maudits où j'étais une esclave. Je devais vraiment être désespérée pour la croire quand elle vint me voir dans ma geôle me promettant de m'aider si je consentais à l'aider dans ses recherches... Ouais, vraiment désespérée... J'ai accepté. Et s'il est vrai que nul ne put m'exorciser après que je sois passée entre ses mains je n'en demeurais pas moins prisonnière ! C'était ça sa manière de m'aider ? Se servir de moi et me laisser crever ensuite une fois toutes ces expériences accomplies ? L'enfant que j'étais alors imaginais, naïvement il est vrai, qu'elle m'aiderait à m'enfuir ! Ravie d'avoir pu servir la science tiens... Le jour où je choperais cette conne moi aussi je me servirais d'elle comme cobaye tiens ! Il est temps que je renouvelle mon éventail de tortures. Que Roxanne comprenne, avant de crever, à quel point c'est tordant de servir de rat de labo ! "





avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 11/08/2016
Localisation : Rome
Le Nouvel Ordre
Voir le profil de l'utilisateur http://chouchounettetest.forumactif.org
Le Nouvel Ordre
Taylor Evans ~ Lieutenant recruteur ~ Londres [FINIE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Citroen GT à Londres
» EXPO IPEU 2010 [L'exposition est finie.]
» Orgie de QT a Londres en Aout
» Londres: où acheter?
» Kit Carson (Recruteur)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chouchounettetest :: L'Enfer des Admins :: Les Chuppa Chups de Pv's :: La Résistance-
Sauter vers: