Partagez|
MessageSujet: Shelley Gallagher ~ Premier Lieutenant ~ ROME Ven 30 Déc - 0:50
Admin
Shelley Gallagher
ft. Scarlett Johansson

Âge : 32 ans
Statut sanguin : Moldu
Situation conjugale : célibataire
Métier/études : Bras droit de Neil au sein du Nouvel Ordre à Rome je suis Exorciste
Entité abritée : aucune
Pouvoir(s) : aucun
Arme(s) : du plus classique au plus original tout dépend de mes humeurs et de mon programme de la journée  
Aptitude(s) spéciale(s) : La corruption, la coercition et la torture sont mes plus grandes qualités
Signes distinctifs : Je suis phobique. Cela peut paraître dérisoire ou anodin mais cela n'en gâche pas moins souvent me quotidien. La saleté me répugne ! Je la crains plus encore que je ne pourrais craindre un sorcier ou une Entité. Autant dire que lors d'un combat je souffre le martyre.
Caractère

Poétesse dans l'âme ~ Dénuée de la moindre compassion ~ Intransigeante ~ Je hais les sorciers qu'hormis pour les torturer, ou encore mieux les tuer, l'idée même de les effleurer me révulse ~ Cruelle ~Sadique ~Perverse ~Sournoise ~ Proche du génie ~ Violente ~ Manipulatrice ~ Séductrice ~Enjôleuse ~ Loyale... à Neil et bien moins à l'Ordre ~ Protectrice, rarement mais lorsque je juge quelqu'un digne de mon intérêt alors il n'y a rien que je pourrais faire pour lui ~ Amorale ~ Immorale ~ Patiente ~ Déterminée ~ Considère le meurtre comme un art à part entière ~ Excessive dans mes élans ~ Froide ~Hautaine ~ Méprisante ~ Condescendante ~  

La Guerre & Moi

Quelle bien ingrate Humanité que celle qui, sans cesse, nie à la guerre le moindre de ses bienfaits ! La guerre n'est pas cette bien hideuse créature qui faucherait les âmes pour mieux s'en repaître ! Ce sont les humains qui se tuent les uns les autres, peu en importent bien les raisons. La guerre, elle, est magnifique ! La guerre permet aux plus forts de survivre tandis que les déchets sont balayés par ses flots rageurs. La guerre, elle permet à un monde en déclin pour ne pas dire agonisant de retrouver un second souffle. La guerre ? Je l'aime et la respecte !  


Mon Histoire


Ô jour si merveilleusement funeste qui me vit pousser mon premier cri et vit ma mère exhaler son ultime râle... Tant mieux ! Qu'aurais-je bien pu faire d'une mère et de ses velléités étouffantes et surprotectrices ? Certainement la même chose que ce que je fis de mon père : lui offrir moi-même l'insigne honneur d'aller danser avec la Faucheuse. Oui, je suis de ces êtres parricides dont l'âme perdue ira, un jour, se perdre dans les limbes de l'Enfer éternel. Mais, en attendant, c'est sur Terre que j'entends bien permettre à l'enfer de se répandre. Je suis née guerrière et, selon la vue si étriquée et morne du commun des mortels, mauvaise. Connaissez-vous quiconque qui, hormis ma divine personne, n'ait atteint l'âge de dix ans en ayant déjà à son actif pas moins de six meurtres ? Ma mère, mon chat, ces trois petits camarades que l'on retrouva malencontreusement noyés au fond de la Tamise et, bien évidemment, mon très cher père qui eut la mauvaise et bien peu loyale de vouloir me dénoncer. Je ne suis pas sans cœur ! J'ai eu, et ai aujourd'hui encore des regrets... pour mon chat. Lui, ne méritait pas cela. Oh oui, je suis la plus exquise et représentative des incarnations de ce que le Nouvel Ordre peut engendrer de pire ! De ces fidèles qui prônent une piété qu'ils n'ont de cesse de bafouer. De ces êtres qui louent un Dieu qu'ils blasphèment presque à chaque heure. Et, surtout, je suis de ces êtres qui tuent sans jamais en ciller. Mais pas les animaux. Ma monstruosité à ses limites ! Petite faiblesse que mon meilleur ami, Neil, ne cesse de souligner pour mieux me taquiner. De sa part, je l'accepte bien volontiers. Lui et moi avons grandi ensemble à Londres, devenant les plus sinistrement sombres des cadets de l'académie. Et, ensemble, nous devînmes exorcistes. A lui les lumières éclatantes et à moi les ténèbres rassurantes et si utiles à ourdir les pires des complots. Neil à renoncé, par amour pour sa sœur, aux glorioles de Londres pour mieux se précipiter à Rome ? Qu'à cela ne tienne, je l'ai suivi. Et prend chaque jour un pur plaisir à découvrir mon nouveau et si mythique terrain de jeu. Ici j'aiderai mon ami à asseoir sa gloire et à faire émerger ce nouveau monde, cette nouvelle race dont ses amis et lui ne cessent de rêver. Ici je deviendrai non pas l'une de ces Reines que l'Histoire finit toujours par assassiner mais cette chevalière à l'armure sombre et maculée de sang qui régnera en tyran sur ses terres et ses gens. Mon ambition ? N'est-ce donc pas évident ? Devenir encore plus monstrueuse que je ne le suis déjà !  

avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 11/08/2016
Localisation : Rome
Le Nouvel Ordre
Voir le profil de l'utilisateur http://chouchounettetest.forumactif.org
Le Nouvel Ordre
MessageSujet: Re: Shelley Gallagher ~ Premier Lieutenant ~ ROME Ven 30 Déc - 0:51
Admin
Mes Amis, Amours, Emmerdes...

Neil Corrigan



La beauté ténébreuse d'un dieu de l'enfer... La cruelle perversité que même le Malin lui envierait... Et cette si parfaite absence de morale ? Neil, j'en suis persuadée, est le plus parfait des hommes sur cette pathétique petite planète bleue. Mais la perfection s'admire uniquement et bien mal avisé qui oserait trop s'en approcher pour l'effleurer de son désir ! Contrairement à toutes les autres filles je n'ai jamais nourri la moindre attirance ni encore moins le plus petit sentiment pour celui que je suis aujourd'hui l'une des très rares à pouvoir nommer mon ami. Mon meilleur ami, même ! Et, en parfaite amie, il semblait évident que je le suivrais jusqu'à Rome quand son cœur, comble de l'ironie pour celui qui prétend si bien ne pas en posséder, l'y poussa. Et ce fut sans la moindre hésitation non plus que Neil fit de moi son âme damnée plus encore que son bras droit. A moi il confie tout ce qu'il ne peut confier à autrui. A moi il donne ces missions que l'Ordre lui-même n'approuverait pas. Jamais je ne le questionne ni ne m'oppose à ses décisions pourtant parfois bien étranges. Car Neil sait toujours ce qu'il fait ! Et si certains me pensent soumise je leur dirais que c'est bien mal me connaître : je ne consens à mettre genou à terre que devant ceux qui, comme lui, dépassent les dieux eux-mêmes ! Et lorsque mon ami régnera sur le monde alors mes efforts et ma dévotion seront récompensés. Neil et moi ? Une inébranlable alliance qui remonte à l'enfance ! Et qui ne finira qu'à notre mort. Pourquoi s'encombrer d'un amant quand on peut danser avec le Diable sans risquer de le voir nous briser ?  



Eden Corrigan




Elle était cette créature unique qui, enfant déjà, regardait le monde comme si elle ne lui appartenait pas. Cette si délicate et singulière ballerine qui mettait dans ses entrechats et autres pas de deux ce que ses lèvres ne parvenaient jamais à exprimer. Une enfant bénie des dieux mais bercée par le plus humain des diables... Mais l'enfant avait grandi et fini par vouloir danser son propre ballet. Eden aurait pu tout avoir, devenir la reine de ce monde que Neil n'a jamais rêvé que pour le lui offrir. Et elle, comme dans le plus sordide des contes, a délaissé le monde pour ne plus le voir qu'au travers des yeux de ce sorcier dont elle s'est amourachée. Alors Neil lui a brisé les jambes et, moi, le reste. Ne vous méprenez pas : j'adore sincèrement Eden. Avec toute l'exigence que mon amitié et ma bienveillance peuvent entraîner comme fâcheuses conséquences. L'amour n'est qu'une bien sordide bassesse qui ne devrait pas même égratigner ce berceau de puissance qu'est Eden. Pourquoi s'abaisser à se souiller dans la boue des sentiments humains quand, comme elle, on est née pour être la plus sublime des armes ? Si Eden, ma petite gemme encore si naïve, ignore encore ce qu'elle est Neil et moi le savons. Et je ferais tout mon possible pour accompagner mon amie sur le chemin de la prise de conscience, de son éveil. A elle et à ce qui se niche en ses chairs et que Neil et moi entendons bien rallier à notre cause. Eden ne comprend pas, lutte encore mais ses forces diminuent... et je l'ai promis à son frère : je réussirais à achever son conditionnement. Quitte à la briser plus encore. Qui aime bien châtie bien, non ? Et je vous l'ai dit : j'adore Eden !  



Roméo Rookwood




La beauté sombre et sulfureuse du plus tentateur des démons... La valeur et la droiture d'un ange immolé au feu de la plus singulière des passions. Pendant longtemps, Roméo ne fut qu'une incidence négligeable sur cet échiquier où une place de choix n'attendait pourtant que lui ! Mais l'héritier du premier et seul véritable couple d'entités hybride refusait la guerre. Vanité humaine que de songer pourvoir aussi effrontément échapper à sa destinée ! Et si je ne méprisais pas autant les sentiments je crois bien que je pourrais admirer la fureur amoureuse de ce sorcier ! Il y a quelque chose de si parfaitement romantique, dans le sens littéral du terme soit vraiment tragique, dans sa façon de se battre pour celle que je ne lui permettrais jamais de retrouver. Quelque chose de si fondamentalement héroïque à le voir essuyer pour mieux les traverser ces tempêtes qu'il n'a de cesse de lui-même provoquer. Quelque chose de si pathétiquement tragique à le voir lui, l'un des Elus, gâcher ses talents et sa puissance pour un peuple qui ne mérite pourtant pas tant d'égards ! Les moldus sont de doux idiots qui se laissent facilement berner quant aux sorciers ce ne sont que de pitoyables cafards qui ont, de tous temps, gâchés la puissance qui était pourtant leur ! Ce monde ne mérite plus d'exister et, plus encore qu'un nouvel Ordre, c'est une nouvelle Humanité, une nouvelle race qui doit naître. Cette guerre, ce Chaos ne servent qu'à ça. Et Roméo, lui, ferait bien de s'en retourner à ses convictions d'antan et de se retirer de cette guerre avant qu'il ne soit trop tard pour lui. Qu'il se dresse encore une fois sur ma route ou celle de Neil et je jure que je détruirais tout ce et ceux à qui il a jamais tenus !  




Roxanne Granger




Il n'y a que bien peu de choses que, en ce monde, je puisse si sincèrement apprécier. Mais la perfidie, lorsqu'elle s'allie à la grâce d'un corps et à la malignité d'un esprit déjà hors norme... oui, ce cocktail aussi épicé qu'explosif force mon admiration à défaut de mon véritable respect. Roxanne est de ces femmes de tête qui n'ont de cœur que dans l'esprit des idiots prêts à y croire. Elle est comme ces si admirables femelles du règne animalier qui ne caressent que pour mieux dévorer ensuite. Et son pur génie à se jouer des sciences pour mieux les dompter et les asservir à sa volonté d'airain ! Admirable en tous points. Mais, je n'aime pas Roxanne. Mieux, je la conchie ! Et sous ces sourires si avenants que nous nous échangeons pourtant, je ne doute pas une seule seconde que cette maîtresse es hypocrisies & manipulations me le rendent bien. Que cette beauté flétrissante continue de leurrer son monde je ne suis pas dupe et, bien que j'ignore encore si parfaitement ses objectifs sans nuls doutes peu avouables, je sais qu'elle n'est pas aussi loyale à l'Ordre qu'elle le prétend. Qu'elle s'amuse ! Et s'il faut bien que jeunesse se passe il faut bien que vieille se fasse, n'est-ce pas ? Mais qu'elle prenne garde cependant à ne pas trop venir s'aventurer sur notre terrain de jeu à Neil et moi ou sinon il pourrait lui en cuire. Ho et, d'elle à moi, quel faute de goût que d'ainsi se perdre dans les plaisirs les plus charnels avec des hommes en âge d'être ses fils ! Je m'attendais à mieux de sa part. Mais, encore une fois, il paraît que c'est lorsque l'on commence à courir après sa jeunesse flétrie que la fin est proche. Un avis sur la question ma chère Roxanne ?





avatar
Messages : 87
Date d'inscription : 11/08/2016
Localisation : Rome
Le Nouvel Ordre
Voir le profil de l'utilisateur http://chouchounettetest.forumactif.org
Le Nouvel Ordre
Shelley Gallagher ~ Premier Lieutenant ~ ROME
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les gladiateurs et les jeux de la Rome antique
» Les officiers sous Napoléon -- votre patronyme
» [Neutre] Le Premier Cercle
» Finir le premier niveau en une vie
» Un jeu sur le premier empire pour rassembler la communauté..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
chouchounettetest :: L'Enfer des Admins :: Les Chuppa Chups de Pv's :: Le Nouvel Ordre-
Sauter vers: